Close

On est où ?

vivre MONTRÉAL, explorer le QUÉBEC, découvrir le MONDE

WOW AIR: NAMASTE

WOW AIR: NAMASTE

Par Catherine Pilotto 

WOW, la mésaventure

28 mars 2019

Hey salut, 

Si tu n’as jamais lu mes articles, je te dirais, en commençant, que je suis le genre de voyageuse qui prend des risques. Je me vire sur un dix cenne, je cherche l’aventure et ce qui fera une bonne histoire. Je suis aussi le genre de fille qui voyage dès qu’elle en a l’occasion. C’est à dire que je me laisse rarement 24 heures de répit avant de décoller.

C’était ça le plan, à la base… Même que j’avais du lousse. J’ai fermé et rendu mon ordinateur à 17:34 mercredi. Mon contrat se terminait. J’ai travaillé là pendant 10 mois, ce qui est assez exceptionnel quand tu es à la pige en télé. Mon vol était prévu à 19:00 le lendemain. Ça c’est plus que 24h plus tard!

J’ai 10 jours de congé avant d’embarquer sur un nouveau show. 

Excellent, ça me donne le temps de me rendre en Europe et de revenir par New York en passant par Broadway! »

(Tu vois le genre de plan de fou que je me fais.)

Évidemment, comme j’ai 24h devant moi, tu comprendras que j’ai pris le temps d’aller au théâtre, au yoga et de me booker un massage avant de penser à faire mes valises. Ah, et aussi, j’avais un rendez-vous pour déjeuner le matin même!

Sauf que, le 28 mars 2019, à 7:35, quand je me réveille, j’apprends (par mes parents déjà sul’ piton) que WOW Air a déclaré faillite. Nous sommes à 12h du départ et mon vol est ANNULÉ (à jamais).

WOW Air, oui c’est bien la compagnie qui fait des transits hyper-cheapo par Reykjavik. Eh bien, c’est mort.

Bon, j’avais bien dit que je prenais des risques… Oui, comme tout le monde, j’avais ouïe-dire que cette compagnie n’était pas fiable, qu’il y avait souvent des retards de vols, etc, etc. Mais comme normalement j’ai le cul bordé de nouilles (papa dit toujours ça!), je ne m’en faisais pas trop. J’ai pas fait ma fraîche et je me suis sécurisée en ne prévoyant qu’un bagage en cabine et non en soute. Je me dis « le pire qui pourrait arriver, c’est que mon escale sera trop courte, mais au moins j’aurai mon sac avec moi »!

Le pire qui pourrait arriver… LE PIRE je te dirais: que le vol soit annulé! À 12h du décollage!!!

Voici la première minute de ma journée: j’ouvre les yeux, j’éteins ma première alarme, je prends mon cell, je lis le texto de maman aka le titre de l’article je lis les grandes lignes, je réponds au texto de ma mère, mon père m’appelle  « Allô! WTF?! ». 

Papa: Salut, t’as pas le choix, tu dois booker un autre billet d’avion si tu veux partir aujourd’hui. J’ai trouvé le moins cher…

À 8:02 j’avais booké un autre billet d’avion. Décollage à 15:15. Bonne nouvelle. Mais sais-tu quoi? Je vais y croire quand je serai rendue!

Fastforward: je me rends quand même à mon rendez-vous, mais je skip le retour au bureau. Sorry les amis de Toast, je suis partie sans dire bye!

Il est 10:32 quand j’arrive chez moi. J’ai déjà deux demandes d’entrevues pour parler de cette mésaventure. Je saute dans la douche, puis je garoche tout ce que j’ai sur mon lit. La course contre la montre. T’as jamais vue une fille faire sa valise aussi vite! J’ai embarqué beaucoup trop de pulls, de jupes, même de bobettes! Une valise de printemps, est beaucoup plus obèse qu’une valise d’été.

Une fois tout zippée et bouclée, je m’assoie et je respire. Super, j’ai 24 minutes pour appeler la banque avant de sauter dans un taxi. Je passe au travers du clavier et des options, puis, interrompant la musique d’attente, une voix dit:

« Si vous avez fait une transaction auprès d’une grande compagnie qui vient de déclarer faillite, sachez que ces circonstances génère un temps d’attente anormal… »

Lol.

Pour les curieux, puisque la compagnie n’a pas pu honorer le service (c’est pas peu dire), la banque représentant WOW devra me rembourser mon billet. Ça prendra environ 100 jours, mais bon, je reverrai la couleur de mon argent. Pour ce qui est de mon nouveau billet pour Amsterdam, celui acheté ce matin, celui qui est deux fois le prix et qui quittait 4h trop tôt, c’est perdu d’avance… Ni ma carte de crédit ou les assurances collectives du travail ne couvrent les annulations de vol… Pour les retards ou les délais, j’aurais pû être dédommagée pour mes dépenses jusqu’à 500$. Mais parce que mon voyage n’était pas encore commencé, que j’étais à la maison et que le vol a été annulé dans un délais de plus de 6h, rien à faire.

« Oui, mais mon vol a été retardé À JAMAIS…! Vous ne pouvez rien faire? 

Une fille s’essaie. Fack je saute dans un taxi où j’accorde une entrevue facetime à une journaliste de V (faut bien s’entraider dans le milieu!).

Je te dis que c’est déjà pas reposant ces vacances… mais bon, c’est l’aventure!

Et pour ceux qui seront fâchés pour moi : la gang, il y a pire que ça dans la vie… De l’argent, j’en referai… dans exactement 10 jours!

Je signe ceci de Toronto où les iPad sont gratuits pour tous, mais où ils mettent de l’espresso dans leur Chai Latte… On me souhaite un (ou deux!) siège confortable et des pâtes pas trop molles pour souper.

Namaste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close