Close

On est où ?

vivre MONTRÉAL, explorer le QUÉBEC, découvrir le MONDE

Washington: visite éclair en 3 heures!

Washington: visite éclair en 3 heures!

Par Evelyne Brouillard

Salut lecteur qui se demande « On est-où »! On est à Washington!

Comme tu l’as peut-être lu dans ma bio, grâce à mon travail, je cumule une quinzaine de voyages par année dans les villes américaines et canadiennes qui possèdent une équipe de la Ligue nationale de hockey. 

Laisse-moi te parler de mon premier voyage de la saison  qui  m’a fait atterrir à Washington D.C. pour le weekend. Objectif: explorer la capitale américaine à la vitesse grand V. Ça veut dire quoi « vitesse grand V »? Ça veut dire que j’ai 3 grosses  heures pour me divertir en après-midi/soirée, et hop, le tourisme est terminé! Back to work et hop, je reviens à la maison!  

Alors me voilà! Je pars presque à la course pour réussir à rencontrer mes 3 objectifs premiers  en 90 minutes, voir:

  • la Maison-Blanche
  • le Lincoln building avec sa piscine réfléchissante 
  • le Washington Monument

Je me retrouve rapidement face à la résidence de Trump en suivant une horde de touristes, caméra au cou, qui parcouraient la ville à bord de Segway! Chacun son moyen de transport, je ne juge pas!

Qu’on se le dise, le selfie devant la Maison-Blanche, c’est comme le selfie sur Time Square! Chacun sa méthode, son selfie-stick, sa duck-face! Sauf qu’à la Maison-Blanche, tu es à 1 km de ce que tu essaies de prendre en photo! La maison est loin des barrières, très loin…. et elle est obstruée par de nombreux arbres bien fournis qui ne permettent pas d’apprécier le bâtiment dans toute sa splendeur. Je m’exécute donc en bonne touriste que je suis à prendre moi aussi mon selfie! Moi, j’ai le selfie-voyageur ben assumé!

Rapidement, j’expire mes 90 minutes de libres à sillonner à travers les camions poids lourds stationnés Pennsylvania Avenue pour manifester à grand coup de klaxon assourdissant leur mécontentement face à l’administration en place et je retrouve ma gang de boys pour l’activité principale de la soirée: le baseball que j’appelle affectueusement « la ballette »!

Pour moi, aller à la ballette c’est l’activité de prédilection que j’exerce dans les villes américaines durant la saison de la MLB.

Et on est chanceux, ce soir, les Cubs de Chicago sont en ville.

Je me suis procuré mes billets sur un site de revente, les doigts toujours un peu croisés au moment de passer la porte… Je suis chicken quand il s’agit de revente sur le web.

Juste entrer au Stade, c’est grandiose. Il y a de l’ambiance partout autour alors que les partisans affluent. Ça festoie déjà, ça crie Go Nats! à tout moment et il fait une température digne d’un mois d’août. Une soirée formidable s’annonce! Le stade est magnifique, impressionnant. Je me dirige vers mes places, pour me rendre compte que j’ai acheté des billets dans la section pour personnes à mobilité réduite! Résultat: même quand les partisans sont debouts, nous on voit super bien! Le rêve! Parce qu’un partisan motivé, ça reste debout…. ce qui fait que tu dois rester debout… parce qu’à la ballette, y’a pas de Jumbotron. Si tu veux suivre ou voir minimalement quelque chose, ben tu dois le voir live avec tes yeux! Pas d’écran pour te rappeler un moment manqué, t’avais juste à suivre! Alors nous, on est safe! Michelob Ultra et sac de peanuts en écailles en main, je ne peux être plus prête à apprécier le spectacle!

 

Et c’est là que j’ai fait la rencontre de ma voisine de chaise pliante. Une Mary made in USA comme il ne s’en fait plus. Elle a 87 ans, a vu son premier match de baseball professionnel en 1948. Elle a ses billets de saison et elle participe la Mary! Elle crie, elle commente, elle chiale, une vraie fan des Nationals! Le tout, en se mixant sans subtilité un vodka-Sprite à chaque 3 manches. Elle embellit ma soirée avec sa passion pour l’équipe de sa ville.

Les Cubs ne feront qu’une bouchée des Nats ce qui n’empêche pas les fans de les applaudir, Mary la première (la vois-tu, la déception dans son regard? Pauvre Mary!) 

Washington, je retiendrai de ma courte escapade chez toi que tu es propre de ta personne, que tu es patriotique au pas possible, que tu portes bien les couleurs de ton équipe de baseball (surtout ma Mary avec ses colliers au style de la Nouvelle-Orléans)…. et que tu nous as gâché notre début de saison du Canadiens solide (6 à 1… ouch!)

Il faudra que je revienne te voir pour te visiter pour vrai la prochaine fois!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close