Close

On est où ?

vivre MONTRÉAL, explorer le QUÉBEC, découvrir le MONDE

Questions, mythes et réponses au sujet d’Acapulco

Questions, mythes et réponses au sujet d’Acapulco

Normalement, quand je dis que mes parents sont snowbirds, on me demande dans quelle partie de la Floride ils habitent. Parfois même, on ne me croit pas quand je réponds « ils sont au Mexique » (allô Patricia Desaulniers!) Avoir des parents snowbirds qui habitent au Mexique 4 mois par année, c’est avoir très peu connu les autres destinations soleil. Mon tout-inclus à moi c’est chez maman et papa… qui s’en plaindrait? Pas moi en tout cas! C’est sûr que quand tu dis « Mexique », les gens pensent souvent « petit village typique où on se nourrit uniquement de poissons frais et d’eau de coco »… et rarement ils pensent « Acapulco » 🌵

Et quand tu précises « Acapulco », leur visage se transforme en un immense « ?« .

Bref « Acapulco », ça vient avec un paquet de questions… En voici quelques unes, auxquelles je tente de répondre au meilleur de mes impressions et connaissances. Je précise qu’il s’agit de mon expérience personnelle. Je suis bien consciente que les opinions peuvent diverger et je serais très heureuse de vous lire en commentaires au bas de l’article, en autant que les propos demeurent respectueux et suscitent la discussion.

« Acapulco? Ça marche encore cette place-là? »

Cette question, on me l’a encore posée le 31 décembre dernier, quand j’ai dit que je partais le lendemain. Acapulco était LA destination voyage dans les années ’40 à ’70. Les stars hollywoodiennes comme Elizabeth Taylor, John Wayne, Sylvester Stallone y ont eu des résidences secondaires. Même Jackie et JFK y ont passé leur lune de miel. Plus près de chez nous, les Michèle Richard, Dominique Michel et Michel Louvain (la ville n’était pas réservée qu’aux Michel, rassurez-vous!)  de ce monde venaient s’y faire dorer la couenne. C’était LA place pour aller flasher sur la playa.

Acapulco? C’est pas un peu quétaine comme place? 🤔

Avec les années ’80-’90, la ville a un peu perdu de son WOW. Je n’ai pas fait de grandes recherches sociologiques pour affirmer ceci, mais la multitude de bannières américaines y sont sans doute pour quelque chose. Partout où tu regardes, tu vois un « Burger King », un « McDo », un « Starbucks », un « PFK »… La Costera, c’est un peu comme le boulevard Taschereau, mais avec des palmiers… !

Acapulco
un des Starbucks de la Costera
Acapulco
un des Pizza Hut de la Costera

Vous n’avez pas peur de manger de la viande avariée ou vous devez vous tanner des tacos à la longue? 🌮

Lire le point précédent! Encore là, je n’ai pas fait d’étude de marché très poussée, mais les restos mexicains ne sont pas siiiiii nombreux. Des tacos craquants comme les El Del Paso, je n’en n’ai jamais vus à Aca ! Mais des tortillas, ça oui ! Et on fait l’épicerie au Walmart. Je sais. On repassera pour le typique. Le boulevard Taschereau avec des palmiers que je disais !

la comida mexicana
la comida mexicana

Acapulco? C’est dangereux? La criminalité.. les tremblements de terre…?

J’ai hésité avant d’écrire sur ce point, mais c’est un des sujets chauds sur la ville. J’ai hésité de peur d’être jugée ou mal interprétée. Depuis le début des années 2000, la ville a vu son taux de criminalité grimper, principalement à cause des cartels de drogue. Tous les histoires d’horreur meurtrières rapportées ne sont pas de pures inventions. Elles sont vraies, elles sont tristes. Certains diront que les visiteurs étrangers sont épargnés, mais il ne faut pas être naïf non plus. À ce sujet, je ne peux que parler de ma propre expérience. Me suis-je déjà sentie à risque, en me promenant dans la rue? Non. Est-ce que je fais la fiesta jusqu’aux petites heures du matin? Non plus. Il faut utiliser son bon jugement. Cela dit, une balle perdue, c’est une balle perdue. Ai-je déjà été témoin d’actes criminels? Non. Est-ce que je me suis déjà empêchée de voyager par crainte de ne pas être en sécurité? Non, pas plus au Mexique qu’en Europe ou en Floride…

Et les tremblements de terre? Ça fait partie de la game. D’ailleurs, la terre a légèrement tremblé au moment d’écrire ces lignes. Sans blague ! Ça a duré 4 secondes. Suis-je terrifiée? Non. C’est fréquent dans l’année. On s’y fait et on ne ressent pas toujours les secousses. À preuve, sur 5 personnes, nous sommes 2 à l’avoir « senti ».

Pourquoi choisir Acapulco?

Pour le beau temps GARANTI. Tous les jours se suivent et se ressemblent. Le gros running gag c’est : « j’espère qu’il fera beau demain ». Pas besoin d’être météorologue pour se prononcer: il ne pleut JAMAIS. Bon, j’ai un peu menti. J’ai déjà vu un nuage dans le ciel qui avait laissé 5-6 gouttes de pluie et c’était très drôle. Genre tout le monde riait… Que pasà que pasà?  

On choisit Aca pour se sentir comme à la maison. Envie de dépaysement? C’est DÉFINITIVEMENT le mauvais endroit ! Au nombre de Québécois qu’il y a, on entend beaucoup plus parler du Canadien et des tempête de neige de chez-nous que de la vie mexicaine! Les plages sont un peu comme des « parkings de Québécois » hi hi hi. On y retrouve le même esprit que dans les parcs de maisons mobiles de la Floride, mais sur trame de musique latine.

On y vient d’abord parce que c’est BEAU !

La baie d'Acapulco
Non mais c’est pas beau ça?!
Acapulco
C’est beau !!!

 

 

 

 

 

20 comments

  1. Suzanne Gagnon says:

    Y a-t-il des Costco ? J’y vais souvent pour acheter de la viande. J’avoue que cela me sécurise.

    1. On est où ? says:

      Il n’y en n’a plus mais il y a des Sam’s club qui sont comme les costco et la viande au Walmart est très bien.

  2. Rejeanne Slythe says:

    Tu as parfaitement raison et tu décris très bien ce que nous pensons, ce que nous voyons à Acapulco. Comme une personne m’a déjà dite lorsque tu mets les pieds à Acapulco c’est comme une drogue tu y retournes à chaque année. Très heureuse de te lire et c’est vrai que c’est beau à Acapulco !!!

    1. On est où ? says:

      Merci Rejeanne de tes bons mots 🙂

  3. Normand St-Jacques says:

    Bien d’accord avec toi, Acapulco c’est beau et pas plus dangereux qu’aiLleurs en autant que tu utilise ta gélatine de ta boîte crânienne.

  4. Super cet article, je suis d’accord avec vous sur tous les points. Vive Acapulco avec ses plages et son soleil

    1. On est où ? says:

      Merci Carole!

  5. C’est super comme article et je suis d’acord avec vous sur tous les points. Bravo

    1. On est où ? says:

      Gros merci!!

  6. Super ton article !!!
    Moi j `y suis depuis 1999 et ce depuis chaque année, et je ne me suis jamais senti en danger…
    Je vis au trailer park Diamante et en 1999 nous étions que 35 familles et aujourd,hui nous sommes rendu a 200 familles + ou -.
    C est le paradis !!! toujours beau et chaud… le bonheur quoi !!!

    1. On est où ? says:

      Oui! Je connais 🙂

  7. Merci! Cela nous permet d’avoir l’heure juste d’une personne qui y va…
    Votre texte avec images à l’appui est sécurisant pour nous qui fait longtemps qui a mis les pieds… j’y retourne un mois en mars. Au risque de me répéter, merci!

    1. On est où ? says:

      Bon voyage Diane!

  8. Hélène Dessureault says:

    C’est tellement « notre » Acapulco! Toute la vérité, rien que la vérité, je le jure…. 😄 J’adore ta façon de t’exprimer mais j’aime surtout l’ardeur que tu mets à défendre Acapulco. Merci! J’ai hâte de te relire….

    1. On est où ? says:

      Merci Hélène ça fait plaisir de vous lire 🙂

  9. Très intéressant à lire. C’est exactement le Acapulco que l’on voit. J’aime beaucoup lire tes articles.

    1. On est où ? says:

      Merci Lisette 💙🍍

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close