Close

On est où ?

vivre MONTRÉAL, explorer le QUÉBEC, découvrir le MONDE

PÔLE NORD: à la recherche de Père Noël !

PÔLE NORD: à la recherche de Père Noël !

DIRECTION PÔLE NORD grâce à Air Transat et la Fondation Rêves d’enfants, je suis allée à la recherche de  Père Noël dans le ciel en, compagnie de dizaines de beaux enfants. Ma journée a été incroyable. Vraiment! J’ai vécu des expériences inattendues!

Mais juste avant, laisse moi faire une mini parenthèse. Une petite mise en contexte pour t’expliquer mon expérience habituelle avec les enfants, sur mes vols. 

Ceci doit rester entre toi et moi. Promis? OK, je me lance..

Juste avant d’embarquer dans l’avion, je regarde toujours autour de moi dans le terminal et j’essaie de deviner à côté de qui je serai assise. Je voyage souvent seule donc je me retrouve souvent à être « celle qui comble la place libre dans la rangée ». Cette « place libre dans la rangée » tu peux aussi l’appeler « la 4e roue du carrosse ». Je suis si bonne pour boucher des trous laissés par une famille. J’ai plusieurs types de familles à mon actif: le parent seul  qui voyage avec ses 2 enfants. La famille qui a booké ses billets dernière minute et qui est séparée sur 2 rangées. Le grand-père qui amène ses 6 petits enfants et avec ses tentacules grand-pèredesque gère sa tribu. Donc, tous ces « groupes atypiques » qui ne remplissent pas les cases dites « normales »  sont jumelés à qui tu penses? À un bouche trou! C’est moi ça.

Ces vols, je m’amuse à les appeler les vols « Walt Disney ». Mon pire a été en juillet dernier, en direction de la France. Ce jour-là, c’est MOI qui ai fait monter la moyenne d’âge de mon vol. No joke. La vie a fait en sorte que j’allais me retrouver entourée de 1000 bébés. J’exagère à peine. Sans niaiser, uniquement dans mon champs de vision,  ils étaient 7.

7 bébés qui décident de pleurer pour faire connaissance, c’est spécial!!!!

Heureusement, l’agente de bord m’a vue, seule comme une petite croûte de toast délaissée au fond d’une assiette et est venue me voir d’un air complice en me disant: « on va s’arranger, laisse-nous décoller et je te déplace dans un coin plus tranquille ». Je JURE que je n’avais rien demandé et que je n’avais pas chialé contre mon triste sort (heille la grande, t’es déjà ben chanceuse de voyager, tu vas pas te plaindre en plus!). Une fois dans les airs, une autre agente de bord est passée et a remarqué que le trou que je bouchais était celui d’un père. Elle a déplacé la maman et Zénon 9 mois pour une autre maman avec Ulysse, 4 jours. 4 JOURS !!!!!! Le bébé est pas plus vieux qu’un long week-end.

(** ma grosse face est commanditée par les anciens settings de mon cellulaire, on les remercie!)

Tu devines que la 1ère agente de bord complice, je l’ai pus jamais revue! J’ai donc fait le vol avec un poupon, sa maman et ses qualités allaitantes. Pour vrai, il y avait des bébés partout, mais je pense avoir pogné le jack pot avec Ulysse qui a passé 8 heures à dormir et à téter. J’ai l’air de faire du drame, mais c’est pour le divertissement. Avec mes écouteurs et le paréo sur la tête, je n’entends ni ne vois personne durant mes vols et c’est le bonheur.

Bref, ceci est une mini parenthèse pour te dire que je viens de passer le plus beau vol de ma vie. EN COMPAGNIE DE DIZAINES D’ENFANTS !!!!! La petite Mélanie 7 ans a réalisé un Rêves d’enfants non prémédité. Je suis partie à la recherche du Père Noël dans le ciel !

à la recherche du Père Noël
à la recherche du Père Noël

Tous les employés d’Air Transat sont déguisés en lutins et ont organisé 1001 activités pour les enfants. Un des beaux moments de la journée, juste avant l’embarquement, a été la remise de l’énorme chèque de 116 000$ cumulant les dons amassés dans la dernière année, avec le programme Petite monnaie, grands coeurs. Comme quoi nos fonds de poches, au retour, remplis  de devises étrangères (qu’on ne réutilise pas toujours, finalement)  peuvent faire une différence.

photo: Air Transat
somme de tous les petits dons amassés

Je suis donc partie en compagnie de Maélie, sa soeur et sa famille à la recherche du Père Noël.

Maélie et sa famille
Maélie et sa famille+moi

Toute la journée, j’ai questionné les enfants:   Comment allait arriver le Père Noël dans l’avion??

« par les toilettes »

« dans la cabine de pilotage »

« sous un siège »

« derrière la machine à café »

Finalement il est arrivé SUR toit de l’avion! Pourquoi je le sais? Parce qu’au même moment, l’avion a bougé TRÈS fort !  Sans que je ne l’entende, je me suis retournée et il était là !

Père Noël
Père Noël le voisin qui n’est visiblement pas un bébé de 4 jours !
père noël
Père Noël est bleu dans le hublot ahahahah

Petite Mélanie se couche le coeur remplit  des sourires de ces  d’enfants, merci à cette gentille agente de bord qui m’a refilé une tuque à mon arrivée et à toute la gang de Air Transat qui a rendu cette journée possible.

air transat
remise du gros chèque avant déballage!
photo: Air Transat
photo: Air Transat
photo: Air Transat
photo: Air Transat
photo: Air Transat
Mélanie, 7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close