Close

On est où ?

vivre MONTRÉAL, explorer le QUÉBEC, découvrir le MONDE

La France en 5 coups de coeur

La France en 5 coups de coeur

 par Catherine Pilotto

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, j’ai souvent l’impression qu’on boude nos cousins en France. En même temps je comprends. Quand tu voyages, tu souhaites un dépaysement, un choc culturel, et dans tout ça, la langue y est pour beaucoup! C’est plus facile de voyager en français, mais des fois c’est moins attrayant, on dirait. En France, Paris est souvent sur la liste, mais on pense moins souvent au reste de ce beau pays et c’est bien dommage. Pour être honnête, la France reste dans le top 5 de mes pays préférés. Alors pour vous donner l’eau à la bouche et des fourmis dans les jambes, voici 5 de mes coups de cœur français. Je vous fais ça facile : d’est en ouest. Et je vous parlerai de la Provence une autre fois, parce que ça ne serait pas juste. C’est parti!

FONTPÉDROUSE – Pyrénées-Orientales
Tout juste à la sortie des Pyrénées, il faut trouver Fontpédrouse. D’abord, empruntez la route des montagnes et sillonnez dans ce décor qui m’a rappelé l’automne au Québec. Tout l’intérêt de cette région est dans ses sources d’eau chaude naturelle. Pour vous aider, orientez vous vers St-Thomas-les-Bains. Là-bas, on a profité des sources pour y aménager des spas. Si vous êtes prêts à payer et à porter le speedo, c’est votre option. Si vous êtes comme moi, vous voulez l’expérience en nature! Pour trouver la source cachée, faut pas demander au spa de St-Thomas, ils vous diront que ça n’existe pas ou qu’ils n’en ont jamais entendu parler. Mon œil ! Il faut plutôt y aller avec votre flair (tant mieux si votre flair vous propose d’utiliser un GPS). Quand vous voyez plein de campervans, vous êtes à la bonne place! Demandez à un hippie et il saura  vous pointer la bonne direction. Il faut marcher un bon 15 à 20 minutes en descendant sur un chemin jamais trop clair. Suivez le son de l’eau et vous arriverez à une cascade fumante qui sort du sol!

Psst: Avec les années, les gens ont aménagé cinq ou six bassins qui permettent de se détendre dans l’eau chaude. Faut pas avoir peur des tout-nus! Sit back and enjoy!

LA CAMARGUE – Bouches-du-Rhône
La Camargue est pour les amoureux de la nature qui aiment avoir la grosse paix. Au sud de Arles (une autre destination bijou qui abrite des bâtisses datant de l’antiquité romaine), c’est un coin de campagne où la mer se marie au Rhône et enfante des marécages. J’y ai passé moins de douze heures et j’ai eu la chance de voir tout ce qu’on m’avait promis: des troupeaux de taureaux, de chevaux sauvages et des flamants roses au soleil couchant. La Camargue crie « liberté ».

Psst: Pour l’expérience complète, assurez-vous de faire face à l’est et admirez l’aurore et sa lumière.

 

LE LAC DE SAINTE-CROIX – Provence-Alpes-Côte d’Azur
Jonny et moi avons dormi au Lac de Sainte-Croix par hasard. Arrivés en pleine nuit, on savait qu’on s’était stationnés près d’un point d’eau. Mais quel point d’eau! À notre réveil, on est allé marcher pour découvrir cette immense étendue paisible. La lumière passait entre les hautes gorges qui entourent le lac. L’eau était claire, il n’y avait que nous, un berger et son troupeau d’au moins cent têtes. C’était le 21 octobre et on s’est baigné!

Psst: Apparemment, c’est une destination très prisée en été. Il est alors interdit de camper en bord de route, car il existe plusieurs campings et logements pour les familles en visite. Je dirais, peu importe le nombre de touristes, ça vaut le détour!

 

ANNECY – Haute-Savoie
On surnomme Annecy « le petit Venise ». Entourée de montagnes, un lac déverse son canal dans la ville de Haute-Savoie. Annecy est coquette avec ses rues pavées, ses boutiques et restaurants et elle vous offre tous les gourmands classiques savoyards tels que la tartiflette, les fondues au fromage, la raclette et les crêpes au chocolat. Triple fromage et chocolat, comment ne pas aimer!

Psst: Attendez-vous à payer le prix , car c’est la deuxième ville française la plus chère où habiter !

 

CHAMONIX-MONT-BLANC – Haute-Savoie
Chamonix, c’est irréel. Petite ville dans la vallée du Mont-Blanc, prisonnière d’un dôme dont les murs sont les Alpes et ses glaciers. On peut y accéder par un tunnel de 11,6 km, qui fait le lien avec Courmayeur en Italie ou par le bas de la vallée qui mène à Annecy. En hiver, tout le monde y vient pour le ski, le snowboard, la raquette, le ski de fond, l’escalade glaciaire, le parapente… La plupart des gens rencontrés sont saisonniers ou touristes. Bref, il y a autant de Suédois ou de Britanniques que de Français. Quand on visite les bars et les restaurants locaux, on sent l’esprit de communauté. Tout le monde devient amis à force de partager les mêmes passions pour les sports extrêmes et le plein air. Les hivers sont doux, car le vent est souvent coupé par les montagnes et c’est juste assez froid pour que la neige reste au sol. On peut aussi profiter de Chamonix l’été. Moins de neige, moins de risque d’avalanche… c’est plus motivant pour la randonnée!

Psst: Payez vous une visite à la microbrasserie de Chamonix, le bar canadien de la ville! Bière maison, rondelles d’oignon, poutine… Matt, le patron, est tellement cool qu’il projette même les parties de hockey! Embrassez-le pour moi 🙂

 

Et vous? Quels sont vos coups de cœur en France? Ou vos dernières découvertes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close